En attendant d’être grande , de Théo Kosma

Théo Kosma, j’en avais déjà parlé sur ce blog à propos de son roman  érotique   Deux soeurs , ainsi que celui intitulé  En attendant d’être grande .  Ce dernier texte, réellement pétillant,  relate l’éveil à la sensualité et la sexualité dune fillette. Vous pouvez relire ma chronique,  mais le roman  a été considérablement enrichi depuis…

Jessica Nelson : Tandis que je me dénude

Il n’y a  pire douleur que de voir son intimité dévoilée en public. La discrète Angie Rivière, professeure et écrivaine, est  pourtant une veinarde, la publication de son premier  roman Bébés de brume lui vaut une invitation sur le plateau télé d’une fameuse émission culturelle diffusée en direct.  Malgré cet honneur, le lecteur va être…

Derniers jours d’été, de Claude Alter

Derniers jours d’été  met en scène  des liens sulfureux, l’homosexualité masculine et le tabou de l’inceste entre adultes. Le format  de ce texte érotique et transgressif,  est celui de la pièce de théâtre mais il peut se lire comme un roman, comme ceux… de la Comtesse de Ségur, chaque personnage étant nommé lorsqu’il s’exprime, dans…

Tandis que je me dénude, de Jessica L. Nelson

Il n’existe pas de littérature sans offrande aux esprits, c’est à dire sans que le bruit étouffé d’une mise à mort ne libère une flaque de sang. Rien n’a lieu sans les démons…. Page 235,  citation de Yannick Haenel (Je cherche l’Italie, Gallimard, 2015) La discrète Angie Rivière, professeure et écrivaine, est  pourtant une veinarde,…

Nécrophilie, un tombeau nommé désir de Patrick Bergeron

.. La collection Borderline des éditions Le Murmure m’intéresse au plus haut point car elle regroupe des textes qui s’attaquent à des sujets peu traités qui ont toujours quelque chose à voir avec l’indicible. « Les nécrophiles ne sont souvent pas des gens très gais » . C’est sur cette phrase de Marie Bonaparte que s’ouvre l’essai…

Nomade, d’Aurélie Gaillot

Aurélie Gaillot à rebrousse-poil dénude le cœur des hommes Aurélie Gaillot n’a certainement pas fini de faire entendre sa voix  profonde et marquante, sans chichi ni  vibrato esthétisant.  Une écriture rude, d’une brutale poésie.  La jeune femme taille ici son texte au scalpel sans ménager le lecteur et c’est drôlement efficace pour le prendre au…

Et si on aimait la France, de Bernard Maris

Lire les derniers mots de Bernard Maris est très émouvant parce que l’espoir et la confiance qu’il avait en les hommes se télescopent avec l’absurdité de son assassinat.  Le 2 janviers 2015 le texte de cet essai optimiste arrivait aux éditions Grasset, cinq jours plus tard, son auteur, l’économiste et chroniqueur Bernard Maris était massacré…

Stéphane Rose vous dit : osez devenir une bête de sexe

. . . Exceptionnellement je chronique un guide à la con.  J’ai toujours trouvé idiot ces modes d’emploi en matière de sexe et encore plus en matière d’érotisme.  Mais  c’est Stéphane Rose qui l’a écrit et  l’homme est intelligent, souvent bien drôle, j’ai bien aimé sa croisade du poil (Défense du poil)  et sa déclaration…

Amour perdu, de William Cliff

Amour perdu publié en mai 2015 aux éditions Dilletante est un émouvant recueil de  textes doux -amers à l’allure vagabonde qui racontent  les désirs d’amour masculin de son auteur, le  poète  William Cliff. Si vous ne lisez pas de poésie, tentez l’expérience de lire Cliff, ça coule tout seul, il vous embarque mine de rien,…

Le théâtre de l’inceste de Alain Arias-Misson

Le thème est périlleux : l’amour en famille…. ce petit théâtre publié aux éditions Serge Safran   évoque le désir incestueux et  passionnel.  Le propos n’est pas de légitimer, de défendre, de justifier ni même d’être complaisant envers cette pratique familiale condamnée par la morale et la loi,  ce n’est pas non plus un livre éroticoporno…