Folies de femmes, collectif de textes érotiques

Les Editions Blanche font paraître en librairie le 11 février  2010 un ouvrage collectif auquel j’ai participé,

FOLIES DE FEMMES

Collectif  de nouvelles érotiques écrites par des femmes

 

 

 

dont voici la note de l’éditeur :

« Fidèles à une tradition, les Éditions Blanche laissent libre cours aux univers fantasmatiques d’une quinzaine de femmes autour, cette année, du thème de la folie amoureuse. Thème riche et évocateur, la folie amoureuse nous entraîne vers des cieux insoupçonnés.

Chacune de ces femmes a imaginé  une histoire de femme passionnée qui dévoile le meilleur et le pire d’elle-même

Laissez-vous emporter par la variété des styles et des univers érotiques de :

Françoise Rey, Anne Bert, Florence Dugas, Andréa Lou, Françoise Simpère, Cléa Carmin, Sophie Cadalen, Marie Lincourt, Emmanuelle Poinger, Lucie Lux, Mélanie Muller, Valérie Boisgel…

Des lectures pour fêter érotiquement les amoureux… »

Parution : 11 février 2010

16 €

disponible aussi ici,  à la FNAC , (frais de port gratuits)

échos médias ici

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Isafc70 dit :

    Ecriture masculine ou féminine, je ne crois pas que ça soit un débat utile. On a une sensibilité particulière ou pas, on sait la retranscrire en mots (ou en tout autre forme d’art)ou pas. Il y a des hommes qui écrivent en se dissimulant derrière des pseudonymes féminins, et réciproquement. Quelle importance, ce qui compte c’est ce que le lecteur ressent. Et si l’auteur est sincère dans son écriture, l’émotion passe en général.

    Je suis amusée (agacée aussi un peu), d’entendre (trop) souvent dire que certaines œuvres majeures dont on sait qu’elles ont été écrites par des femmes, l’auraient été en fait par des hommes. La plus emblématique est peut être « L’image » dont beaucoup soutiennent encore qu’il aurait été écrit par Alain Robbe-Grillet, alors qu’il est limpide pour tout le monde que Jean de Berg n’était autre que Jeanne… Alias Catherine Robbe-Grillet.

    Je ne cherche pas à écrire « comme une femme », mais à vibrer en écrivant, comme j’espère faire vibrer mes lecteurs. Maniant à la fois douceur et crudité (à ne pas confondre avec vulgarité), car c’est l’alternance qui est la plus troublante. Le jour où je ne vibrerai plus, j’arrêterai d’écrire.

  2. anne dit :

    François, je suis tentée de penser comme vous, sans toutefois limiter ceci aux grands écrivains, mais à tous les auteurs ou autres formes d’expression. Je n e pense pas que l’expression artistique ou littéraire ait un sexe.
    Des journalistes m’ont assez enquiquinée avec cet aspect féminin de l’écriture..je les ai toujours détrompés, je n’arrive pas à voir ce qui diffère.
    Dans mes textes – et je n’écris évidemment pas que des textes érotiques- le plus souvent d’ailleurs mes personnages narrateurs sont des hommes

  3. françois dit :

    Je vous mets au défi de caractériser l’écriture féminine ou l’écriture masculine;cela n’existe pas, je pense, à part peut-être chez les maniaques des gender studies. Les grands écrivains sont uniques et ont leur style propre. Un grand écrivain homme est capable de rendre compte des sentiments plus spécifiquement féminins et inversement. J’ai vu la même tentative en art : une exposition d’artistes femmes, c’était absolument non convaincant . Seulement un pre-texte.

  4. anne dit :

    Waid, je ne sais vraiment pas, peut-être ,mais y a-t-il plus généralement, une écriture spécifiquement féminine ?
    le verbe cru, les femmes savent aussi les manier, des textes le prouvent, mais sans doute jouent-elles plus facilement avec les deux registres, soft et hard, en les mêlant étroitement…

  5. waid dit :

    il semble que les femmes sachent mettre plus de mots erotiques que nos mâles ecrivains au verbe plus cru

votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s