au Docteur Devalois, tribune Figaro

Dès potron minet, regarder le Figaro…qui l’eut cru…ca donne envie de prendre la poudre d »escampette

Le docteur Levalois, dans sa Tribune qu’il me consacre, n’hésite pas à parler de « tourisme euthanasique » , il dit détenir  la Vérité médicale sur tout, y compris sur  la dignité

Ma reponse audio :

et enfin, je lui confirme que oui, face à l’inguerissable et à la mort qui vient, j’ai cherché- et trouvé- des médecins profondément humanistes qui ne me lâchent pas la main et respectent, et partagent mes valeurs. Et j’en ai aussi rencontrés en France, d’autrement plus justes que lui.

 

Publicités

12 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. FRANCOIS dit :

    Madame, vous êtes partie, ce ne sont donc que les lecteurs de ce blog qui pourront me lire. Je veux dire ici l’émotion ressentie à votre écoute, en effet vos paroles auraient pu être prononcées par une amie très chère partie au printemps dernier pour une fin de vie en Suisse.
    N’ayant pu l’accompagner, grâce à vous je viens de la retrouver. Ne serait-ce que pour cette raison, je vous dis merci.

  2. Liégeois dit :

    Lorsqu’un animal de compagnie est très malade et douloureux on n’hésite pas à l’euthanasier dans son propre intérêt. Ne serait-il pas temps, enfin ,de mettre en œuvre la même humanité envers nos congénères humains?

  3. Matyma dit :

    Chère Anne
    C’est aujourd’hui que vous avez décidé de votre destin .votre réponse à ce médecin m’a bouleversée et confortée dans l’idée que nous sommes en droit de choisir le moment venu la façon de quitter cette terre quand la vie ne peut plus être digne .Vous êtes partie parmi les étoiles et mes pensées vont en ce jour vers vous et votre famille .

  4. marche dit :

    Je salue le courage admirable de cette femme d’une grande intelligence et d’une grande sensibilité. Je l’ai découverte l’an dernier en m’intéressant à la fin de vie car mon père, atteint de Parkinson allait vivre le même enfer. Hospitalisé le 2 janvier 2017, il est décédé le 10 septembre dernier après 8 mois d’agonie. Je sais maintenant la différence entre la mort et l’agonie. J’aurais voulu qu’il parte comme elle, dignement. Notre pays est arriéré en ce domaine. J’ai tellement envie de partager ce que je viens de vivre durant ces 8 mois avec mon père! Je voudrais que la mort d’Anne éveille les consciences, fasse réagir les politiques. Nous devons changer, évoluer. La mort ne devrait pas être « tabou ». Il faut absolument avancer. Trop de gens parlent de la fin de vie sans savoir, sans avoir accompagné un proche. Trop de médecins se sont habitué à la souffrance et à la déchéance. Trop de gens prennent partie dans l’ignorance. Je voudrais tellement que son combat continue.

  5. BOUYSSIERE dit :

    Le corps médical des hauts étages hiérarchique est pour le malade comme la mafia pour l’argent et le mensonge . Les propos indignes de ce toubib font honte à notre société qui cherche plus d’humanité dans une fin de vie sereine .
    Heureusement , il y a des médecins qui comprennent ce désir d’en finir quand la vie n’est plus digne . Notre société serait elle si différente de la société Belge, Suisse …
    Merci Anne pour ce message d’humanité et de courage;

  6. lassus andré dit :

     » Ce qui est indigne c’est d’imposer aux autres ses propres valeurs  » Anne Bert
    Voici un message fort que l’on devrait apprendre et débattre dans nos écoles.
    S’il est une science qui requiert par dessus tout humilité et charité, c’est bien la médecine.
    Et qu’y rencontrons nous trop souvent ? Ego surdimensionné et déni de ses limites.

  7. Claudine baschet dit :

    Je voudrais demander au Dr Levallois s il peut jurer sur la Bible ce qui doit avoir un sens pour lui Que les soins palliatifs idylliques qu Il Nous décrit sont pratiqués partout en France
    Je le remercie De Nous rappeler que le suicide n est plus un délit mais je lui serais reconnaissante de Nous indiquer une technique simple n impliquant PaS de médecins ( geste ou ordonnances) Et n’étions sûre sans risques De ratages et séquelles et sans désagrément pr les tiers ( retard de plus en plus fréquent dans les transports)
    Aujourd’hui hui ce n est paS Dieu qui donne la vie Et la reprend
    C est la médecine.
    Notre droit finira par triompher Espérons que ce ne sera pas Pour De mauvaises raisons
    économiques !
    Anne toute ma sympathie et mon affection reconnaissante

  8. Teulieres Combo Corinne dit :

    Madame…
    Votre voix résonne d’une telle force, d’une telle détermination… Lucidité et courage vous animent, je vous suis reconnaissante d’avoir éclairé mon esprit sur votre situation…
    Je suis heureuse de savoir que vous pouvez compter sur l’humanité des médecins belges loin de l’hypocrisie de ce monsieur Devalois.
    Mes pensées sont avec vous Madame…
    Très respectueusement je vous salue.

  9. Jérôme Soulès dit :

    Madame,

    Je vous remercie de votre courage, jusqu’au ton de votre voix. De la manière dont vous faites conjoindre existence et pensée, les idées, les questions plongent au plus profond de la vie. Elles épanouissent les consciences – à commencer par la mienne. Mes pensées vous suivent. Jérôme

  10. BIGOURDAN FRANCE dit :

    Vous défendez un droit fondamental, une liberté qui devrait être inscrite dans la déclaration des droits de l’homme. De la même manière que je n’ai jamais pu comprendre que la peine de mort ait pu être, et soit encore, un sujet de débat. Qu’ils puissent y avoir des tenants du pour et du contre. Je n’envisage pas que l’on s’oppose à la liberté de mourir dignement. Certains législateurs qui se sont arrogés, ou s’arrogent, le droit de tuer, moralisent sur la volonté d’un malade de décider de la manière dont il souhaite conclure sa vie. Tout cela me semble absurde. Une absurdité qui m’écorche depuis l’enfance. Aujourd’hui… je sais qu’un jour, ou l’autre, mes poumons m’empêcheront de respirer. Et qu’alors, je serai sans doute attachée à une bouteille et puis, plus tard, à une machine qui fera le boulot à leur place. Je ne préjuge pas de mon choix au moment ou il se posera… Mais je sais que la possibilité d’exercer ce libre arbitre, ici ou ailleurs, de l’autre côté de nos frontières, me permet de souffler. Je vous remercie de prendre le temps d’apporter votre voix et votre témoignage à un débat qui n’en sera plus un, un jour, je l’espère. Grâce à vous. Grâce aux autres.

  11. Michel STEVAERT dit :

    Chère Anne, je suis profondément choqué par l’attitude de certains médecins et de certains médias. Qui suis-je en tant que Belge pour oser critiquer votre si beau pays par ailleurs, la référence culturelle en tant que Liégeois ? Simplement, je m’interroge quant au retard en matière de liberté éthique en France. De nombreuses lesbiennes doivent venir à l’Université de Gand si elles désirent des enfants. En matière d’euthanasie, la France a une des politiques les moins libérales par rapport à tous ses voisins, même des pays à vieilles traditions chrétiennes. Sur certains sites de maladies chroniques (qu’hélas je connais) il n’est pas possible d’échanger avec des Québequois quant au recours au cannabis à des fins médicales sans se faire censurer. Votre courage m’impressionne un peu plus chaque jour. Ancien de l’ADMD belge, je fais la promesse également à vos amis de continuer modestement votre combat. Vous êtes une belle personne, je le dis, le répéterai. Michel.

  12. Isabelle dit :

    Chère Anne,

    Partez le plus sereinement possible.

    Je suis heureuse pour vous et les vôtres que la Belgique vous offre un dernier espace de liberté, de dignité et de sérénité.
    Nous continuerons votre combat et lutterons pour que ce corps médical représenté par Monsieur Devalois ne nous impose pas sa vision étriquée de la liberté. La signature du serment d’Hippocrate ne donne pas tous les droits et surtout pas celui de juger sans savoir…

    Je pense très très fort à vous embrasse également très très fort.

    Isabelle

votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s