Le lait de Louise

Un message de Louise enregistré sur mon téléphone : Peux-tu me rapporter du lait, Félix ? Je suis un fétichiste de la phonétique. Lait. Dans la bouche entrouverte de Louise, le son lai est puissamment érotique. La plupart des gens le prononcent comme si lait s’écrivait avec un accent aigu, lé, alors que Louise le dit à…

La mauvaise mine de l’érotisme zen et branché

Un journaliste de France Inter me demanda il y a quelques années si l’on pouvait vraiment renouveler le texte érotique. Tout n’était-il pas dit et montré en matière de sexe depuis belle lurette, questionna-t-il  d’un ton vraiment désabusé. Le sexe en texte visiblement l’ennuyait. J’ai pensé que ça ne devait pas être rigolo de faire…

Derniers jours d’été, de Claude Alter

Derniers jours d’été  met en scène  des liens sulfureux, l’homosexualité masculine et le tabou de l’inceste entre adultes. Le format  de ce texte érotique et transgressif,  est celui de la pièce de théâtre mais il peut se lire comme un roman, comme ceux… de la Comtesse de Ségur, chaque personnage étant nommé lorsqu’il s’exprime, dans…

Extrait de Ré , mon enfoirée (S’inventer un autre jour)

Pour occuper ces pluvieuses et froides journées d’été, voici un extrait d’une nouvelle, Ré, mon enfoirée, tirée de mon recueil S’inventer un autre jour  (nov.2013 Editions Tabou) Extrait – de la page 37  Laure prépare son bac. Elle vient de quitter L. (l’acteur Luchini) qu’elle  a rencontré sur l’estran d’une plage de l’île de Ré où elle…

Temps de passion, version érotique

  En  cette  sainte semaine, je vous propose une vision absolument inconvenante du temps de la Passion et de Pâques . Toutefois, la passion du Christ ou celle d’Eros ne revêtent-elles pas  souvent les mêmes atours ? Et pourquoi adorer celle du Christ et s’offusquer de cette déclinaison ? L’une et l’autre sont déraisonnables, comme l’est la passion…  Mon texte a  été  anciennement…

Les Sexcentriques de Lionel Parrini

Pièce de théâtre érotique. Lionel Parrini  est  dramaturge et metteur en scène,  il écrit et travaille pour le théâtre et le spectacle vivant et s’essaie à d’autres genres comme la poésie ou le scénario.    Il faut donc lire  SEXCENTRIQUE  non pas comme un livre mais comme un texte écrit pour être mis en scène.  Une main…

le ravissement de Sixtine

[……Il avait un peu gelé mais elle n’eut pas longtemps froid parce qu’il lui fallut marcher plus d’une heure pour atteindre les deux mille mètres où les cerfs étaient montés cette année pour parader. Bonne grimpeuse, elle piquait sa canne en poussant sur ses talons et ses mollets.  Sixtine  pour les avoir parcourus tant de…

les raboteurs de parquet

  …..Il se penche  vers elle,  ses mains appuyées sur la table de bois du café. Les doigts  très écartés,  les premières phalanges  à plat, la paume cassée, le poignet en l’air. Elle  le regarde, hypnotisée,  gratter de ses doigts le bois, l’éplucher de sa cire, de ses échardes, méthodiquement. Elle pense aux Raboteurs de…

L’eau à la bouche en poche

le 3 mars 2011 ,  L’eau à la bouche paraît en format poche chez   Pocket. Présentation de l’éditeur Dans la lenteur nocturne des trains d’autrefois, des corps inconnus se rapprochent, s’étreignent et participent spontanément à une ripaille intime. Sur un air de comptine, une Hélène en sabots, trésor caché d’un lupanar de luxe, s’offre à…

la robe de chanvre

Tétanisée, Chloé ne bougeait pas, elle en oubliait de respirer, Hugues la rappela à l’ordre, elle devait se livrer, respirer à fond et non pas se réfugier en elle ni se statufier. Il s’approcha encore, chercha le contact avec sa main, effleurait ça et là, prenait ses repères  puis  il fit tomber le paquet de corde…

in cauda venenum

Voilà ! c’était cela … Elle allait faire ça…aller voir ce curieux Marabout . Après tout elle n’y perdrait que ses illusions . Marion avait toujours été séduite par des mots mystérieux , des trucs bizarres, des situations étranges qui la déstabilisent. Cette annonce la fascinait . Elle respira un grand coup et  prit rendez-vous  72…

jalousie

Texte  érotique audio –  Extrait de L’eau à la bouche – Editions  Blanche

disgrâce

…le cahier gondole, les pages moisissent, l’écriture haute et fière se délite : vos yeux me disent ma laideur, ma chair trop moelleuse et mon visage anguleux pas raccord  comme une mauvaise pièce de puzzle, ma tête émaciée d’oiseau de proie posée sur mon corps lourd je n’ai pas besoin de miroir, sœurs fratricides, mon reflet…

Régals – en voix –

A écouter sur le lecteur ci-dessous, un peu de poésie érotique dans ce monde de brute que j’aie mise en voix lors d’une de mes séances de travail pour mes lectures érotiques. Régals  (Femmes) VERLAINE

baisant, seule

Plutôt que de vous donner mes impressions de lecture, je n’ai pas trouvé mieux que de vous proposer  l’écoute de Baisant, seule ce très beau texte de Camélia Montasseré, un cri sur le désir,  publié aux Editions Le Grand souffle, et mis à disposition sous un contrat Creative Commons : Une femme. Une femme traquée…

la suppliciante contradiction de l’éros

 » Au fond,  de l’éros des autres, on sait toujours très peu. Peut-être parce qu’on en parle très peu, même entre amis, et toujours d’une façon ironique ou spirituelle, […] l’érotisme est un phénomène excessivement individuel . » Pasolini, au sujet de son œuvre Théorème Elle se serait avancée lentement, elle aurait ouvert ses lèvres et…

Née sous x

dorénavant  ce blog revêtira  une apparence changeante selon  mon humeur. ….butée, je commençais par écrire, née sous x, suivi des noms de mes parents substitutifs. Qui m’ont adoptée non pas par grandeur d’âme mais parce qu’ils sont stériles. Je comblais leur mal de conception, ils m’aimèrent pour eux et non pour ce que je suis,…

c’est toujours la même histoire

……Je lui glisse entre les doigts. J’ai marché des jours et des jours, des week-ends entiers, seule, dans le silence des forets et des chemins côtiers, mon labrador à mes côtés à ne prêter attention qu’à mettre un pied devant l’autre, jusqu’à ce ma tête soit vide de toute douleur lorsque je pense à lui….

du premier cri au dernier souffle, ta bouche

Je regarde la bouche de métro avaler et dégueuler sa cohorte de femmes et d’hommes les yeux sur leurs chaussures, béance nauséeuse aux relents de bouche d’égouts. Cette bouche monstrueuse,   je ne vois plus que cela, et le mot bouche martèle mon esprit,  le son « ou » avale, le son » che » régurgite, ça me fait…

entre vie et trépas, que sais-je de son ventre qui s’ouvre ?

Louise s’était assise sur ses talons mon sexe toujours fiché en elle, elle se soulevait en cadence irrégulière pour rythmer ses propos, m’interrogeait et s’exclamait en s’enfonçant jusqu’à la garde dans un clapotis de flaque puis elle avait relevé des yeux arrogants vers moi pour me décrire en suivant de son ongle le tracé des…

bastringue amoureux

    Son oeil noir me fixait dans la pénombre de la chambre. Je feignais de dormir encore et guettais sous  la frange de mes cils sa tête d’ange renversée au-dessus de mon flanc. Contempler Louise est la grande affaire de ma vie. Elle m’enjamba souplement et s’accroupit les cuisses très écartées dans le S…

les yeux noirs de Louise

  Le soleil a froid lorsque les yeux noirs de Louise se refusent. Ça commence toujours comme ça. Les rayons d’un soleil fluorescent me glacent parce que Louise s’égare et fuit. Un bruit sourd tape contre mes tympans. C’est le vacarme de la peur. Impuissant, j’aperçois une ombre blanche prendre ses jambes à son cou…

attends

Attends attends encore, laisse durer l’attente infernale qui nous ronge et nous énerve je vois tes mâchoires se crisper sous tes joues, il te tarde de me trousser ou de courber ma nuque sur ton ventre regarde, regarde, vois comme je tremble de désir pour toi là, vois-tu je remonte ma robe sur mon ventre…

reposer un peu mon amour à Talmont

  c’est à l’embouchure  toute gironde pleine et déliée bouche vorace  langoureuse et alanguie oui, c’est ici que je veux faire reposer  un peu mon amour mon amour  iodé  et salace aux arômes de vase et sel sur la pierre blanche et grise étendre le corps du délit des roses trémières pour cierges agenouiller sur…

oui, c’est vrai

Ecoute-moi petite chatte, arrête un peu de me griffer de tes ongles pointus. Oui, c’est vrai je l’ai regardée, contemplée, mangée des yeux et puis dévorée toute crue. Oui c’est vrai petite chatte, ne fais pas le dos rond, ne hérisse pas le duvet de ton échine, cesse de cracher. Ses cheveux sont aussi roux…

désirs d’homme (3) – pêle-mêle –

Quand les hommes parlent du désir…. -volet 3-         « Si par hasard «   en donne une image :                                                                                                                          ************************   C’est une attirance mentale et physique, un fantasme obsédant qui surgit dès qu’un jupon apparaît, un besoin de douceur dans notre mentalité de prédateur, un…

désirs d’homme (2)

  Voici donc une première contribution masculine, celle de Métastable.  Merci à lui de m’avoir offert ce texte , ses mots et sa poésie pour dire le désir .   Il est né dans un square Du plâtre des statues Du détour d’un regard D’un à peine dévêtue D’un sein qui se devine Et d’un cou…

inquisition amoureuse

  Son oeil noir me fixait dans la pénombre de la chambre. Je feignais de dormir encore et guettais sous  la frange de mes cils sa tête d’ange renversée au-dessus de mon flanc. Contempler Louise est la grande affaire de ma vie. Elle m’enjamba souplement et s’accroupit les cuisses très écartées dans le S que…

Vénus Littéraire

vous pouvez lire ma contribution à l’exercice  méthodologique de littérotique intitulé « concentration obsessionnelle » sur le site de la Vénus Littéraire. le principe de la démarche est explicité sur la page de ce site, que je vous recommande par ailleurs.

à Noël , le désir

Je choisirai pour vous, je veux que vous mangiez des huîtres, je veux vous voir emboucher ces choses blanches et vertes, laiteuses ou grasses je ne sais pas. je sais que vous les mâchez, que le lait se répand dans votre bouche, coule dans votre gorge, vous lapez le jus dans la coquille et vous…