Epilogue (3)

Suite de Epilogue (1) et Epilogue (2) La vieille femme, pour me tirer du mutisme ahuri qu’avait provoqué ce bagage m’a questionnée sur l’état de ses finances. Elle voulait aller au restaurant. Jamais, depuis deux ans, elle ne m’avait demandé quoi que ce soit. – Cela ne changera pas grand chose à votre situation financière….

achever sa vie

…….Ce n’est pas facile d’achever sa vie, même pour les petites gens. Elle dérive au fil de ses pensées décousues, se demande si René après avoir couru et nagé et pédalé, encore et encore, deviendra aussi dément que sa femme et sa belle-mère, ça ferait trois pauvres bougres dans le même logis, un vrai remède…

ligne de fuite

…………. – alors ce n’est pas moral, pas naturel, je ne sais pas moi …. mais quand même ! – s’il faut laisser faire la nature, alors on ne doit pas chercher à nous faire vivre comme des immortels, on n’est pas des dieux. un coup ça vous arrange la nature, un coup ça vous dérange….