je produis et consomme du rêve

L’homme vocifère, se débat et hurle. – Votre putain de vie n’est qu’une fiction aliénante,  moi, mes rêves sont ma réalité! Vous êtes dressés aux désirs artificiels, à l’immédiateté, au devoir de consommer, au lavage de cerveau, au gavage à l’entonnoir par tous les trous, d’images et de produits  inutiles de merde. C’est cela qui…

le jugement dernier

Putain que c’est beau ! tous ces rouges, ces bleus vifs … cette orgie de couleurs lui réchauffe les os. Pas le cœur, non. Son cœur est aux abonnés absents. Il ne ressent plus rien, plus de sentiment, plus de douleur, plus de troubles, c’est le vide, le néant. Il n’a plus de cœur, Ou…