Et Éros dans tout ça ?

à 4h30 ce matin la pluie tombe doucement, la fenêtre ouverte sur la nuit tiède , le bruit de l’averse qui tape et infiltre  la terre desséchée fissurée , l’odeur du mouillé, j’attends qu’elle cesse,  l ‘aube pointe son nez,  je marche pieds nus sur la terrasse encore humide à peine rafraîchie et m’assois voûtée…