Les risques de l’improvisation, de Delphine Solère

  Après Le goût du désamour, (ed. la Musardine) que j’avais déjà  chroniqué, un très joli texte érotique prometteur paru en 2013, Delphine Solère change complètement de registre et nous revient en intrigante, pour nous  livrer un second roman fringant, saturé de swing et de gouaille. Un livre au goût de polar qui n’a pas  la prétention de nous  faire trembler d’effroi mais qui…