Notre besoin de reconnaissance est impossible à rassasier, de Stig Dagerman

C’est l’intérêt et le plaisir de la littérature : l’écho des œuvres, le cheminement des unes vers les autres,  l’intertextualité… Juste après avoir lu le dernier opus de Houellebecq, Non réconcilié,  j’ai eu envie de relire Stig Dagerman.  Ces deux-là sont de la même veine même si  j’ose à peine le verbaliser puisque Dagerman  a choisi de se faire la belle…

Le goût de la vie commune de Claude Habib

Le titre est joli et on a envie d’y croire, à la force et à la joie de la vie à deux …. Fort heureusement, l’auteure admet dès le départ qu’elle ne voit aucune raison de vivre à contrecœur. Quand l’amour a rendu l’âme, pourquoi rester ? Quitter peut donner un merveilleux élan vers les autres et vers…