étonnez-moi Benoît

Redescendre des nuages n’est déjà pas une mince affaire, surtout pour une fille de l’océan.  Mais revenir sur l’internet c’est carrément dégringoler en chute libre. Là j’ai du mal. J’ai crapahuté dans la montagne dans le silence et la solitude à deux mille mètres d’altitude en Vanoise,  j’ en  ai fait baver à mes muscles…