Bordeaux, la mémoire des pierres, de J.M. Devésa

Voici encore un roman qui relève de l’intime. Des intimes devrais-je même dire. L’histoire de ce roman pourrait être simple, linéaire, factuelle et se résumer à ses ingrédients  :    la ville de   Bordeaux, les empreintes espagnoles que les exilés et résistants républicains espagnols ont laissées en ses murs,  les souvenirs de  François Lister âgé de…