Suzanne et les croûtons, de Claude Louis-Combet

Il y a des jours comme ça, où tout vous sourit. Je  viens de découvrir l’oeuvre de Claude Louis-Combet  avec  deux romans,  Suzanne et les croûtons paru aux éditions de l’Atelier contemporain  que je vous présente ici, et  le très érotique et mystique  Nu au transept, à paraître, que  je chroniquerai début novembre. Claude Louis-Combet,  par son écriture puissamment …

L’indésiré en lice pour le Prix Sade 2014

L’Indésiré, de Stéphan Lévy-Kuentz est en compétition pour l’attribution du prix Sade, lequel, selon son manifeste, n’a pas mission de célébrer un roman de cul ou de soumission le plus choquant possible, mais de reconnaître et d’honorer un singulier et honnête homme, selon la définition de son siècle. Un authentique libéral qui sera parvenu, par delà les…

Messaline, impératrice et putain – généalogie d’un mythe sexuel

  [ ..et voila qu’elle ferme la dernière porte de la cellule, brûlant encore de la fièvre de sa vulve engourdie, et fatiguée du mâle, mais non pas rassasiée..]. Juvénal  Si Messaline est abjecte pour le poète satirique Juvénal, son nom est resté ensorceleur pour des siècles et des siècles…Tant d’audace transgressive et de dépravation  défient  les plus…

l’érotisme amoureux selon A.Destais (2/3)

Voici l’échange que j’ai eu avec Alexandra Destais suite à notre rencontre à Caen pour la présentation de son essai → Éros au féminin, à propos de sa vision exclusivement amoureuse  de l’érotisme féminin. __________________________________________ AB : – Vous défendez dans votre livre Eros au féminin l’idée que le graal de l’érotisme féminin se cache dans la relation…

SDF, le baiser de l’homme chien

« SDF » de Romain Didier, m’évoque  Le baiser de l’homme chien  un des textes  de mon recueil S’inventer un autre jour, qui vient de paraître aux éditions Tabou.  Il y est question de précarité, de l’importance d’un toit  lorsqu’on est en proie au désir, de la rencontre d’un sans abri  avec une femme soudainement  lasse de ses…

Le goût du désamour

Le goût du désamour  de Delphine Solère paru à la Musardine,  est beaucoup plus qu’un livre érotique,  c’est un  livre courageux sur l’émancipation d’une femme qui va tout assumer : ses contradictions, ses mauvais sentiments, des désirs, son goût du sexe et celui de la sincérité comme du mensonge. Je vous invite à lire la…

théâtre érotique, la Prairie parfumée

Je vous avais informée →  ici-même du spectacle La prairie parfumée où s’ébattent les plaisirs,  donné au café Picolo dans le quartier des Puces à St Ouen (métro Porte de Clignancourt) du 22 octobre au 8 novembre 2013. J’ai assisté à une représentation, le duo Bénédicte Bosc et Stefan Godin est excellent, leur jeu  est drolatique…

S’inventer un autre jour

Le 3 octobre  , paraîtra mon nouvel opus, S’inventer un autre jour, édité chez Tabou Edition.   Ce livre est un recueil  qui  raconte l’intime d’hommes et   de femmes de l’ombre, oubliés dans la surexposition des corps et des sexualités formatés. Tout le monde n’est pas beau, entouré,  en couple, jouisseur ou encore psychologiquement correct….

HOKUSAI et le baiser de l’octopus

…au noeud rouge de mon sang tu me saisis  et m’aspires jusqu’à l’absolu de toi … enferme -moi dans tes bras comme le trésor de la terre de ta vie de ta liberté retrouvée                           [L’étreinte du poulpe – Georges Desportes- librairie galerie Racine ] [interprétation du rêve de la femme du pêcheur d’Hokusai par Ouraken] Une…

Sexualité et cancer, et littérature érotique

crédit image : Miwa Kyusetsu Voici les podcast de l’ émission de deux heures Parlez-moi d’amour du samedi 15 décembre 2012 , diffusée sur la RTBF 1ère. Entretien en 1ère heure et lecture en deuxième heure. Gabrielle Stefanski m’a interrogée sur les thèmes 1)  de la sexualité et le cancer pendant la première demi-heure : Qu’en…

s’inventer un autre jour, un extrait

Lorsque l’enchantement cesse car vous voilà loin,  lui parviennent  de sa mémoire engourdie ses nuits d’amour  et de sexe  lorsqu’il était encore debout.  Seules des tonnes d’obscénité parvenaient à raviver  son mol désir. Alors il fallait à cette queue blasée arracher des hoquets et des soubresauts aux  ventres  trop ouverts qu’il fouillait comme un orpailleur…

sexualité et cancer (2) Conférence du 24 mars à Saintes.

Le tabou est tenace. Les malades ne font pas l’amour, ne jouissent pas. N’en ont surtout plus envie, au-delà de leurs difficultés  ou de leur fatigue à le faire.  Un peu comme les vieux. Manquerait plus qu’ils prétendent au désir et au  plaisir !  Le malade comme le vieux doit faire l’aveu de son état,…