Jessica Nelson : Tandis que je me dénude

Il n’y a  pire douleur que de voir son intimité dévoilée en public. La discrète Angie Rivière, professeure et écrivaine, est  pourtant une veinarde, la publication de son premier  roman Bébés de brume lui vaut une invitation sur le plateau télé d’une fameuse émission culturelle diffusée en direct.  Malgré cet honneur, le lecteur va être…

Tandis que je me dénude, de Jessica L. Nelson

Il n’existe pas de littérature sans offrande aux esprits, c’est à dire sans que le bruit étouffé d’une mise à mort ne libère une flaque de sang. Rien n’a lieu sans les démons…. Page 235,  citation de Yannick Haenel (Je cherche l’Italie, Gallimard, 2015) La discrète Angie Rivière, professeure et écrivaine, est  pourtant une veinarde,…

Nomade, d’Aurélie Gaillot

Aurélie Gaillot à rebrousse-poil dénude le cœur des hommes Aurélie Gaillot n’a certainement pas fini de faire entendre sa voix  profonde et marquante, sans chichi ni  vibrato esthétisant.  Une écriture rude, d’une brutale poésie.  La jeune femme taille ici son texte au scalpel sans ménager le lecteur et c’est drôlement efficace pour le prendre au…

Et si on aimait la France, de Bernard Maris

Lire les derniers mots de Bernard Maris est très émouvant parce que l’espoir et la confiance qu’il avait en les hommes se télescopent avec l’absurdité de son assassinat.  Le 2 janviers 2015 le texte de cet essai optimiste arrivait aux éditions Grasset, cinq jours plus tard, son auteur, l’économiste et chroniqueur Bernard Maris était massacré…

Le théâtre de l’inceste de Alain Arias-Misson

Le thème est périlleux : l’amour en famille…. ce petit théâtre publié aux éditions Serge Safran   évoque le désir incestueux et  passionnel.  Le propos n’est pas de légitimer, de défendre, de justifier ni même d’être complaisant envers cette pratique familiale condamnée par la morale et la loi,  ce n’est pas non plus un livre éroticoporno…

d’Emmanuel Pierrat, le Sexe et la Loi

Attention, cet ouvrage de bonne conduite sexuelle ne s’adresse pas aux seules âmes dépravées, non, même toi qui fais l’amour pour te reproduire, en position très chrétienne du missionnaire, tu peux te retrouver au tribunal si tu oublies de fermer ta  fenêtre ou même ta porte à clef. Policer le sexe et l’amour a été…

Bordeaux, la mémoire des pierres, de J.M. Devésa

Voici encore un roman qui relève de l’intime. Des intimes devrais-je même dire. L’histoire de ce roman pourrait être simple, linéaire, factuelle et se résumer à ses ingrédients  :    la ville de   Bordeaux, les empreintes espagnoles que les exilés et résistants républicains espagnols ont laissées en ses murs,  les souvenirs de  François Lister âgé de…

Eros, c’est la vie

L’érotique du surréalisme La revue thématique Mélusine  dédiée à l’analyse du  surréalisme ressemble plus à  un livre qu’une revue puisqu’elle se présente sous forme d’un broché d’environ 300 pages.  Le numéro XXXV  de mars 2015 intitulé  Eros, c’est la vie, propose une étude  de l’érotique du surréalisme.  Les contributeurs de la revue  livrent leurs réflexions sur la façon dont…

Les Snuff movies ou comment donner la mort à voir

Si la mort, notre mort, relève de l’intimité la plus profonde, celle des autres, l’extime,  exhibée en public ou dans des réseaux très fermés, n’en finit pas de solliciter nos peurs et nos fantasmes, notre compassion ou notre abject voyeurisme, à mi-chemin de l’humain et de l’inhumain. Le terrifiant concept du  Snuff movie est un film clandestin qui…

Théorème de l’assassinat, de Jean Streff

Jean Streff  fait partie de ces écrivains maudits que les éditeurs renâclent  à publier alors qu’ils livrent des textes ô combien puissants. Théorème de l’assassinat est  un roman certes sauvage et sanglant mais ce texte suinte de poésie baudelairienne et d’amour, et laisse le lecteur chancelant avec le cœur qui tambourine sourdement dans son ventre.  Et quoi souhaiter de mieux au lecteur qu’il flageole ou sorte k-o…

Femme interdite , de Ali Al-Muqri

 La sortie de Femme interdite vient à point nommé.  Ce roman qui nous vient du Yémen et qui   paraît le 5 mars aux éditions Liana Levi, fait partie des livres absolument nécessaires, loin des fantasmes occidentaux de toute sorte qui alimentent les conversations et polémiques confortables à propos du sort des femmes soumises aux lois islamistes.  Houellebecq  devrait le lire, et…

Aux Editions Intervalles, La nuit des secrets.

…………. Vous pouvez retrouver ma chronique à propos de l’excellent roman  La Nuit des secrets, de David Doma sur →   Le Salon Littéraire  David Doma, La Nuit des secrets, éditions Intervalles, 2013, 313 pages, 19 euros. → Retour Page d’accueil 

L’indésiré en lice pour le Prix Sade 2014

L’Indésiré, de Stéphan Lévy-Kuentz est en compétition pour l’attribution du prix Sade, lequel, selon son manifeste, n’a pas mission de célébrer un roman de cul ou de soumission le plus choquant possible, mais de reconnaître et d’honorer un singulier et honnête homme, selon la définition de son siècle. Un authentique libéral qui sera parvenu, par delà les…

Les Soirées de Charles, d’Armand Aurèle

Dans les Soirées de Charles, il  s’y passe en privé ce qui se déroule dans les boîtes échangistes, rien donc d’extraordinaire, on s’y exhibe, on y mate, on s’y caresse, s’y pénètre, s’y mélange tout pareil sauf que tout est orchestré par Charles, l’initiateur de ces soirées aux vertus  guérisseuses.  ♦ Le maître des lieux…

Maxence Caron et sa Satire foutre

/!\  Texte au vitriol désopilant Décapant, créatif,  terriblement insolent, politiquement incorrect, Maxence Caron à la manière de Juvénal met en scène un couple d’amants contemporain, Clitandre et Phallusine, réunis lors d’une soirée amoureuse de fin de semaine. Ce petit livre qui  célèbre la littérature est absolument réjouissant. Maxence Caron n’épargne ni l’homme ni la femme….

Dans le corps du monde, d’Eve Ensler

  Rentrée littéraire 2014 Un texte terriblement intimiste et pourtant collectif, universel. Dans le corps du monde est un livre de mémoires qui marquera sûrement  la nôtre. Eve Ensler, féministe américaine, auteur du célèbre Monologues du Vagin, y livre les siennes, celles de son corps malade d’un cancer de l’utérus, mais elle y délivre aussi…

Le monde de Zohra, d’Imane K

   Le Monde de Zohra est un roman numérique  publié aux Editions de Londres, qui  brosse le portrait d’une société que l’on dit moderne mais toujours terriblement étriquée et  soumise à l’obscurantisme. Et l’amour  paie souvent le prix fort des batailles interculturelles. Pablo, le narrateur, aime Zohra, une musulmane bien intégrée, éprise de liberté  mais qui…

Réparer les vivants, de Maylis de Kerangal

Difficile de ne pas apporter sa voix aux articles laudateurs  unanimes à propos de Réparer les vivants de Maylis de Kérangal, d’autant plus que ce texte a été couronné du prix Orange des lecteurs, et pourtant je ne suis pas si éblouie que cela par ma lecture. Evidemment le thème du don d’organe est terriblement…

Les risques de l’improvisation, de Delphine Solère

  Après Le goût du désamour, (ed. la Musardine) que j’avais déjà  chroniqué, un très joli texte érotique prometteur paru en 2013, Delphine Solère change complètement de registre et nous revient en intrigante, pour nous  livrer un second roman fringant, saturé de swing et de gouaille. Un livre au goût de polar qui n’a pas  la prétention de nous  faire trembler d’effroi mais qui…

La nuit grecque, de Pierre Vens

  La nuit grecque est le premier roman de Pierre Vens, publié chez Albin Michel.  L’auteur aborde le thème  intime de la bisexualité  masculine découverte sur le tard, lors d’un naufrage professionnel et familial. Vincent a 40 ans quand  tout part à vau l’eau, il ne peut plus payer son personnel ni ses fournisseurs, accumule les…

Les déroutées, de Christel Delcamp

  Je vous ai dégoté un bien  joli roman  sorti en mars 2014 qui se languit de ses lecteurs car il est édité chez un éditeur associatif tout riquiqui dont il inaugure sa collection. Il n’a donc aucune visibilité mais lisez-le, vous allez être conquis. Les déroutées est un texte écrit par Christel Delcamp dont j’avais déjà lu son premier roman,  l’amusant…

Les peaux créatrices, de Stéphane Dumas

Autant l’avouer, cet essai de Stéphane Dumas n’est pas toujours facile à lire, comme tous les essais d’universitaires. Entre le jargon abscons et les méandres d’explications censées éclaircir le message, on peut se décourager et j’ai passé bien des pages. Cependant cette histoire de peau fascine quand même et une large partie du  texte reste  accessible au grand…

Les anges à part, de Elie Treese

  Elie Treese publie son deuxième roman, Les Anges à part.  Le premier, Ni ce qu’ils espèrent, ni ce qu’ils croient est édité chez Allia, il fera l’objet d’un prochain billet.  J’ai rencontré l’écrivain aux Marchés Romanesques de Saintes le week-end dernier, il fut mon voisin de table de dédicace. Franco-américain, Elie Treese est aussi professeur de Lettres dans notre belle ville…

Le monde a-t-il un sens ? Pierre Rabhi et J.M Pelt

Le monde a t-il un sens ? Voilà bien une question qui semble ne plus faire sens justement,  à  une époque où l’on se soucie uniquement de notre petit quotidien et de nos intérêts égocentriques. La foi déserte les âmes, l’individualisme assèche les cœurs, le nihilisme désarme les esprits…alors la grande question existentielle ne préoccupe plus beaucoup,…

Un texte un Eros, la littérature érotique au quotidien

    Je vous ai présenté l’application  Un Texte Un jour et ses petites sœurs  Un Poème Un jour  et  A Text a Day  dans le billet précédent, en vous annonçant le dernier né de la série créée par la  dynamique  et généreuse Sarah Sauquet :  Un texte un Eros. Cette fois-ci, chaque jour, votre lecteur  affichera des fragments de discours amoureux,  un texte d’une…

Un Texte Un jour, l’agrainoir littéraire

Une belle invention  a germé dans l’esprit de cette professeur de français  Sarah Sauquet : l’application  » Un texte Un jour, »  un judicieux agrainoir de littérature. Chaque jour, cette appli  IOS/Androïd délivre sur votre tablette ou votre smartphone un extrait de  littérature française,  puisé dans le domaine public et agrémenté de quelques commentaires, et même d’un petit jeu. Ce n’est plus…