Jessica Nelson : Tandis que je me dénude

Il n’y a  pire douleur que de voir son intimité dévoilée en public. La discrète Angie Rivière, professeure et écrivaine, est  pourtant une veinarde, la publication de son premier  roman Bébés de brume lui vaut une invitation sur le plateau télé d’une fameuse émission culturelle diffusée en direct.  Malgré cet honneur, le lecteur va être…

Tandis que je me dénude, de Jessica L. Nelson

Il n’existe pas de littérature sans offrande aux esprits, c’est à dire sans que le bruit étouffé d’une mise à mort ne libère une flaque de sang. Rien n’a lieu sans les démons…. Page 235,  citation de Yannick Haenel (Je cherche l’Italie, Gallimard, 2015) La discrète Angie Rivière, professeure et écrivaine, est  pourtant une veinarde,…

Nomade, d’Aurélie Gaillot

Aurélie Gaillot à rebrousse-poil dénude le cœur des hommes Aurélie Gaillot n’a certainement pas fini de faire entendre sa voix  profonde et marquante, sans chichi ni  vibrato esthétisant.  Une écriture rude, d’une brutale poésie.  La jeune femme taille ici son texte au scalpel sans ménager le lecteur et c’est drôlement efficace pour le prendre au…

Et si on aimait la France, de Bernard Maris

Lire les derniers mots de Bernard Maris est très émouvant parce que l’espoir et la confiance qu’il avait en les hommes se télescopent avec l’absurdité de son assassinat.  Le 2 janviers 2015 le texte de cet essai optimiste arrivait aux éditions Grasset, cinq jours plus tard, son auteur, l’économiste et chroniqueur Bernard Maris était massacré…

Le théâtre de l’inceste de Alain Arias-Misson

Le thème est périlleux : l’amour en famille…. ce petit théâtre publié aux éditions Serge Safran   évoque le désir incestueux et  passionnel.  Le propos n’est pas de légitimer, de défendre, de justifier ni même d’être complaisant envers cette pratique familiale condamnée par la morale et la loi,  ce n’est pas non plus un livre éroticoporno…

d’Emmanuel Pierrat, le Sexe et la Loi

Attention, cet ouvrage de bonne conduite sexuelle ne s’adresse pas aux seules âmes dépravées, non, même toi qui fais l’amour pour te reproduire, en position très chrétienne du missionnaire, tu peux te retrouver au tribunal si tu oublies de fermer ta  fenêtre ou même ta porte à clef. Policer le sexe et l’amour a été…

Bordeaux, la mémoire des pierres, de J.M. Devésa

Voici encore un roman qui relève de l’intime. Des intimes devrais-je même dire. L’histoire de ce roman pourrait être simple, linéaire, factuelle et se résumer à ses ingrédients  :    la ville de   Bordeaux, les empreintes espagnoles que les exilés et résistants républicains espagnols ont laissées en ses murs,  les souvenirs de  François Lister âgé de…

Eros, c’est la vie

L’érotique du surréalisme La revue thématique Mélusine  dédiée à l’analyse du  surréalisme ressemble plus à  un livre qu’une revue puisqu’elle se présente sous forme d’un broché d’environ 300 pages.  Le numéro XXXV  de mars 2015 intitulé  Eros, c’est la vie, propose une étude  de l’érotique du surréalisme.  Les contributeurs de la revue  livrent leurs réflexions sur la façon dont…

Les Snuff movies ou comment donner la mort à voir

Si la mort, notre mort, relève de l’intimité la plus profonde, celle des autres, l’extime,  exhibée en public ou dans des réseaux très fermés, n’en finit pas de solliciter nos peurs et nos fantasmes, notre compassion ou notre abject voyeurisme, à mi-chemin de l’humain et de l’inhumain. Le terrifiant concept du  Snuff movie est un film clandestin qui…

Théorème de l’assassinat, de Jean Streff

Jean Streff  fait partie de ces écrivains maudits que les éditeurs renâclent  à publier alors qu’ils livrent des textes ô combien puissants. Théorème de l’assassinat est  un roman certes sauvage et sanglant mais ce texte suinte de poésie baudelairienne et d’amour, et laisse le lecteur chancelant avec le cœur qui tambourine sourdement dans son ventre.  Et quoi souhaiter de mieux au lecteur qu’il flageole ou sorte k-o…

Femme interdite , de Ali Al-Muqri

 La sortie de Femme interdite vient à point nommé.  Ce roman qui nous vient du Yémen et qui   paraît le 5 mars aux éditions Liana Levi, fait partie des livres absolument nécessaires, loin des fantasmes occidentaux de toute sorte qui alimentent les conversations et polémiques confortables à propos du sort des femmes soumises aux lois islamistes.  Houellebecq  devrait le lire, et…