Soutiens et controverse

Suite à mes différentes interventions médiatiques pour relayer ma lettre ouverte aux candidats à la présidentielle, pour la légalisation de l’euthanasie, je tiens à remercier tous celles et ceux  qui m’adressent de longs mails de soutien et même de controverse.

Je répondrai à tous dans les semaines à venir vu l’ampleur de la tâche,   sauf à quelques-uns qui m’ont assuré que la maladie de Charcot m’avait été donnée par Dieu parce qu’il m’aime et que je devais  endurer toutes mes souffrances pour purifier mon âme, ni à ceux qui par bienveillance je le crois, et je les en remercie, me conseillent maintes solutions miracle pour guérir.

Je tiens à préciser que le combat collectif que je mène est bien celui de la légalisation de l’euthanasie et du libre choix de fin de vie, et ne vise pas spécifiquement la maladie de Charcot, Combat pour la liberté de disposer de sa vie et de sa mort,  totalement respectueux de ceux  qui ont pris la décision d’aller jusqu’au bout de leur maladie incurable quelle qu’elle soit, et quel qu’en  soit le prix à payer.

L’acceptation  ou l’incapacité et le refus à accepter relèvent de la plus grande intimité et de la conscience de chaque malade.  Il n’y a pas un choix plus courageux ou plus digne qu’un autre,  ils sont tous difficiles et ne devraient pas être commentés. Ce pour quoi je me bats : la liberté de choisir.

→ Une Pétition pour la légalisation de l’aide à mourir


Nathalie Debernardi, dont le mari est mort d’une SLA en 2014,  me demande de donner le lien d’une →première pétition qu’elle a alors lancée et qui recueille à ce jour plus de 104 000 signatures et soutiens. Une →deuxième, plus récente,  a suivi qui recueille plus de 75 000 signatures. D’où l’intérêt de les regrouper pour témoigner de la force de la volonté des citoyens français d’obtenir ce droit à choisir la façon dont ils veulent mourir.

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. ROUSSEL Jean Marc dit :

    Bonjour Anne . moi aussi J’ai pu voir, avec émotion, votre interview sur TF1.
    Je suis semble-t-il dans la même situation physique et psychologique que vous le décrivez à propos de la maladie et de la législation française à ce propos .
    Seulement voilà, je n’ai plus les moyens d’aller en Belgique et encore moins en
    suisse pour en finir avec cette décadence
    J’attends avec impatience le traitement (masitinib) ce mois ou le mois prochain ;
    Ensuite, durant les mois qui suivront et suivant les résultats il conviendra de faire les choix appropriés…
    Mon grain de sel ressemble davantage à un exutoire mais tant pis, si quelqu’un également concerné par cette situation , lis ce message, il comprendra …
    Au revoir
    JMR.

  2. Florie dit :

    Bonjour Madame,

    Je tenais à vous remercier pour votre combat, et à vous apporter mon courage. A 36 ans, j’ai accompagné mon père et ma mère dans leur maladie, et mon combat a été de les aider à partir dignement, ma plus belle preuve d’amour était de les laisser partir. Et les personnes qui parlent de religion, doivent d’abord penser aux véritables valeurs, qui est l’Amour de l’Autre et le Respect. En France, il est tellement difficile de laisser les gens partir dignement, la loi léonetti ne protège pas les gens qui demandent à partir sans que l’on s’acharne, et c’est encore plus dur pour l’entourage de supplier de laisser partir quelqu’un qui le demande. Un médecin que j’ai rencontré m’a dit un jour: »Je suis pour une qualité de vie et non une quantité », il avait tout résumé.
    Madame, Merci, pour votre courage, pour votre parole publique. Merci de faire partie de toutes ces personnes qui changent un peu notre monde, et qui la marquent de leur emprunte.

  3. kevin causses dit :

    Bonjour Anne

    J’ai pu voir, avec émotion, votre interview sur TF1.

    Il me semble que vous ne devez pas vous engager dans quelque controverse que ce soit,

    et rester dans votre statut de porteuse d’un projet essentiel.

    Dans une France où les traditionalismes religieux s’entretiennent les uns les autres, les

    réactionnaires de tout poil tentent d’imposer leurs vues ringardes, la  » haine pour tous  »

    suit la  » manif pour tous « .

    Protégez vous, ne vous abaissez pas, nous nous occuperons d’eux/elles au moment voulu.

    Lorsque vous avez évoqué vos dernières heures avec votre mari, j’ai pensé aussitôt

    <>.

    Que la paix soit avec vous.

    ________________________________

votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s