Coécrire du théâtre avec Lionel Parrini , dans l’élan stoppé en plein vol

De Lionel Parrini,  j’ai tout de suite aimé ses textes et sa sensibilité à fleur de peau. L’homme a de multiples talents. Scénariste, dramaturge, poète, il ne cesse de créer en s’approchant des autres, très près. Un regard et une écriture généreuse, de peau et de chair.

J’ai naguère chroniqué et lu des extraits de son recueil Sexcentriques.

Donné écho aussi sur ce blog de son superbe texte enregistré  La panthère bleue. Ecoutez, c’est envoutant.

Et puis, alors que j’apprenais que la SLA allait m’emmurer et me paralyser, Lionel Parrini, sans ne rien en savoir, me contacte pour me proposer de co-écrire un pièce, en ping-pong, sur le thème du duo charnel d’une rencontre de deux êtres immobiles.

Y a t il un hasard ? Ou bien la vie n’est-elle que résonances et rencontres dont la coordination nous échappe ? Cette pièce, charnelle, érotique,  s’intitule La blessure la plus proche du soleil.

Je vous invite à aller découvrir l’univers si riche de Lionel Parrini sur ses sites, et de lire ses pièces .

votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s