Haramiste : entre sexe et religion, 2 soeurs musulmanes jouent avec le désir

HARAMISTE d’Antoine Desrosières , avec Inas Chanti et Souad Arsane.

Un film comédie sur l’intimité de deux ados musulmanes, jouées par des actrices non professionnelles. Deux sœurs se chamaillent à propos des garçons, du sexe et de la religion.

Le gros plan fixe en extérieur où elles sont voilées et emmitouflées dans leur doudoune en attendant leur mère devant un super marché rend bien compte de l’enfermement dans lequel elles évoluent en public alors que dans leur chambre, sans leur voile, le ton se libère et se colore, des chuchotements dans la rue on passe aux cris sur le lit où elles dialoguent, les sœurs se lâchent, l’une surfe sur internet et skype avec avec un furieux désir d’en découdre avec sa virginité et de provoquer sa sœur et Allah,   elle discute avec un homme adulte , sa cadette l’exhorte à la retenue et à la sagesse. Les dialogues sont très drôles, la spontanéité des filles est émouvante, leur fébrilité à jouer avec le désir, la peur et la curiosité rappelle celle des ados de toutes les cultures.  Tu t’amuseras là-haut après ta mort lance la plus jeune, après malgré tout lui avoir enseigné comment faire une fellation, alors qu’au petit matin après sa fugue nocturne, la grande  lui rétorque, que c’était indescriptible, le plaisir de faire l’amour , encore plus fort que celui de faire pipi après s’être retenue  pendant des heures.

Ce moyen métrage de 40 minutes est disponible sur VIMEO pour la somme de 2.99 euros.

Le téléchargement du film  est assez long mais la qualité du film est impeccable au visionnage.

C’est une forme de soutien à la création que d’acheter ces films de court et moyen métrage et non de les pirater, 2.99 c’est le prix  d’à peine deux cafés, même pas paraît-il,  d’un dégueulasse Big Mac.

chronique sur Libé

chronique sur Critikat

Capture___________________________

→ Retour Page d’Accueil et autres chroniques