Les risques de l’improvisation, de Delphine Solère

9782841867486

 

Après Le goût du désamour, (ed. la Musardine) que j’avais déjà  chroniqué, un très joli texte érotique prometteur paru en 2013, Delphine Solère change complètement de registre et nous revient en intrigante, pour nous  livrer un second roman fringant, saturé de swing et de gouaille.

Un livre au goût de polar qui n’a pas  la prétention de nous  faire trembler d’effroi mais qui  tient bien la route.  Les risques de l’improvisation  conte les mésaventures d’un saxophoniste parisien anarchiste un peu acoolo parti se refaire une santé dans les calanques de Marseille, après  avoir subi un AVC.

Lors d’une balade, Elysée (c’est son prénom)  rencontre une jeune femme qui disparaît subitement au lieu de  récupérer son vélo qu’elle avait cadenassé au sien.

Cette affaire le turlupine et bien qu’il n’aspire qu’au repos, il  va tenter de la  retrouver. Sa curiosité le précipite de fil en aiguille  dans une sale d’ affaire d’enlèvement et de meurtre. Notre héro fatigué qui aime conjurer ses peurs, embarque dans cette sale hsitoire son amie Deborah, une tendre contorsionniste et son vieux pote trompettiste .

Le roman est léger et pétillant.  L’auteure installe une ambiance et une bande-son,  c’est assez savoureux  parce qu’elle sait jouer avec le rythme, les mots, les dialogues  et l’humour pour composer son intrigue et animer ses personnages.  Il y a de jolies trouvailles et une culture en filigrane.

Les titres des chapitres en anglais donnent le la et Delphine Solère tient justement  la note de cette partition intrigante.

Voilà donc une lecture estivale idéale,  comme un  bon cocktail de retour de plage :  frais, ravigotant et de belle humeur.

Je l’ai à l’œil Delphine Solère… elle refera parler d’elle j’en suis sûre, son écriture est personnelle, intelligente, cultivée et très vivante. Et chose intéressante,  elle semble faire preuve d’une grande  capacité d’adaptation.

 

Delphine Solère – Les risques de l’improvisation – Editions Michalon – Juillet 2014 – 223 pages – 17 euros

 

 

votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s