Ma vie secrète – Anonyme

le

41KKG42DE1L._

 

Ne trouvant rien à me mettre sous la dent ces derniers temps en matière de livres érotiques,  c’est la disette…  j’ai repris Ma vie secrète , le tome 1,  Premières armes de Walter,  d’un auteur  anglais anonyme, publié dans la collection Lectures amoureuses de Pauvert,  à la Musardine.

Il y a 11 volumes à cette série et je ne les ai pas lus tous mais ce premier me plaît bien parce qu’il relate la découverte du sexe par un jeune garçon, nommé Walter. L’ensemble de l’oeuvre est une autobiographie tout à fait précise de la vie sexuelle de l’auteur. Le fait que ce soit un homme m’intéresse  bien sûr, on a tant écrit sur l’initiation érotique des femmes et assez peu sur celle des garçons. Bien sûr, je pense au si beau  Lourde et lente  de Hardellet qui reste pour moi un des plus beaux récits masculins, mais Ma vie secrète  enfonce vraiment le clou dans la description détaillée, et s’il ne détrône pas Lourde et lente, ce que relate cet anglais est tout de même remarquable, ce ne sont pas ses galipettes ni ses exploits qui sont rapportés pour exciter le lecteur, ce n’est pas l’angle du récit, mais, beaucoup plus captivant, c’est le dépiautage de ses sensations, de ses réactions, de ses plaisirs et de ses jouissances.

Le regard de l’auteur est désarmant de naturel et drôlement troublant en dépit d’une écriture très académique. Ce texte reste pour une femme extrêmement intéressant parce qu’un homme raconte rarement par le menu et en toute simplicité, ses érections, ses débandades, ses goûts et ses dégoûts.  Comme il est aussi joliment expliqué que le désir ne vient pas aux jeunes garçons de façon aussi primaire et virile qu’on voudrait bien nous le faire croire.  La sidération du garçonnet face au sexe féminin est immense. Comme Hardellet a pu aussi l’exprimer. Et si les hommes souvent se plaignent que les femmes possèdent plus d’atouts qu’eux en matière de plaisir, force est de constater avec ce texte que le sexe des filles est infiniment plus mystérieux à découvrir que le sexe des hommes. Certes, que cette chose virile au demeurant petite et molle puisse se transformer de façon arrogante est stupéfiant… mais rien à voir avec ce que disent certains écrivains de la vulve, des lèvres, de l’étrange entaille, des trous et des plis , et surtout de  l’invisible, de chair et de liquide qui leur mettent le feu à l’imaginaire. Le mystère, l’incompréhension les aiguillent, les égarent et les rendent fous quand l’évidence érectile nous prive, nous les filles, de ces circonvolutions délirantes lorsque nous découvrons pour la première fois le sexe des garçons.

Les filles, les femmes et les garçons qui entourent le jeune garçon sont  pour lui un motif d’étonnement permanent, il est obsédé bien sûr par la petite motte des filles, leur fente et leur moiteur mais se laisse aussi fasciné par la queue de ses amis qui du fait, ne ressemble pas du tout à la sienne et ça l’inquiète, il ne pense plus qu’à cela. Comme il se jettera à corps perdu dans la masturbation, initié par ses copains. Toutes ses fascinations sont passées au microscope de l’écriture, il expérimente beaucoup, il veut tout savoir des filles, le sang de la déchirure, le clitoris, les profondeurs et les replis, il découvre comment il peut jouir et ce que peuvent faire  les femmes de son sexe et de son plaisir. Il sera également  ravi de pénétrer l’autre petit trou, chose aussi possible avec les garçons.  Il se familiarise avec la honte qui vient après s’être trop longtemps et souvent branlé, ou  avec ce malaise désagréable  qui naît lorsqu’il vient de jouir et pense qu’il n’est pas loin de la bête.

Vous pouvez trouver ce livre un peu partout dans plusieurs éditions et à tous les prix, même à moins d’un euro.

Ma vie secrète, Premières armes de Walter – Anonyme – La Musardine – Collection Lectures amoureuses de Pauvert – 1994 –

 

votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s