LMG, entre névrose et création. Chair(e) de poule et épitaphes…

chaire-de-poule-121

LMG est une artiste particulière. Elle a  d’ailleurs créé un néologisme pour se définir, elle est névroplasticienne, mot dont elle donne ce sens  sur son site :

[terme inventé par LMG. n.f. 2011. Personne ayant pour médium d’expression artistique des techniques ou des supports matériels fondés sur ses propres névroses ou celles de son entourage. Personne recueillant les névroses d’inconnus pour en faire des créations. Habitude, nécessité, plaisir, goût bizarre pour l’utilisation des névroses comme base et stimulant de création. adj: Névroplastique : se dit d’une création conçue sur le principe du don contre don.]

Toute son approche et ses recherches artistiques tiennent dans cette définition.

Les matériaux qu’utilise LMG pour créer sont donc ses névroses et celles d’inconnus, rencontres de hasard,  à qui elle offre bien souvent ses  œuvres ;  la notion de don fait partie intégrante de son processus créatif. Ses travaux portent sur des thèmes  qui nous concernent tous, ne vous croyez pas  hors de portée,  nous avons tous nos petites ou grandes névroses, et vous serez forcément confrontés à  la mort, la vieillesse, la  maladie, la peur, le cauchemar, le rêve…

lmg2

Vous pouvez donc jeter un œil  sans crainte (ça ne fait que conjurer les peurs et non pas mourir) sur l’étonnante  et fascinante série →  Melanomes  , et  pour celles et ceux qui ont été touchés par la maladie ou sont en proie au mal-être, ils  peuvent même demander à l’artiste s’il  lui est possible de réaliser un de ces ex-votos… Il faut alors croire à la force des énergies créatrices…

 

lmg capture

Ou encore , sortie des tréfonds de vos songes érotiques 

lmg Capture2

ou de vos cauchemars,  cette série → Captures ; et là pareillement, l’artiste vient à votre rencontre pour nourrir son oeuvre…

 

mes-petites-fourrures-4_50

Celle appelée → Mes petites fourrures est plus personnelle, elle  évoque  les pulsions amoureuses et sexuelles de LMG . L’artiste donne tout d’elle dans ses créations… jusqu’ à son sang : [..fidèle aux matériaux non nobles, LMG utilise ici de l’encre noire et son propre sang qu’elle ponctionne elle-même dans sa veine cubitale médiane gauche ou que le Docteur Frédéric Chambre lui prélève, également par ponctions veineuses…] 

Epitaphe #167, A.B née le 15 mars 1958 à Bordeaux, Gironde. 30x30cm, LMG, 2013.
Epitaphe #167, A.B née le 15 mars 1958 à Bordeaux, Gironde. 30x30cm, LMG, 2013.

Quant à → Epitaphe, c’est une série en cours  de création depuis 2011 à partir d’un appel à contribution auquel j’ai répondu.  LMG a demandé aux participants de lui envoyer par courrier postal un récit fictif narrant leur mort. Après analyse et interprétation,   elle  dessine l’épitaphe de leur finitude imaginée. Et voici, ci-contre, celle que l’artiste a réalisée pour moi.

[… Ainsi, en faisant de la mort l’axe nodal de sa démarche, en sollicitant les autres à en parler, LMG tente d’en briser le tabou, si puissant dans nos sociétés occidentales actuelles…]. Vous voulez participer ? Rendez-vous sur son site. 

Enfin,  voici →  Chair(e) de poule, sa dernière série qui a été exposée à Bruxelles. LMG  a travaillé à partir du spectacle du même nom de Janie Follet, → Chair(e) de poule,  qui  explore la féminité dans tous ses états, livrant un vision décalée sur ce sujet brûlant :  « être femme, être mère, être fille, être.  » […en parallèle au temps de création de Janie Follet, LMG a réalisé 22 dessins au sang menstruel et à la mine de plomb, en s’appuyant sur les recherches théâtrales mises en place…]

chaire-de-poule-10Oui… avec du sang menstruel…pour mieux dire peut-être ce qu’est être une femme ? L’utilisation des flux organiques dans l’art a toujours fait grand bruit, le public y voyant surtout une démarche provocatrice, certains attribuant cela à la décadence de la modernité. Cependant le procédé n’a rien de novateur comme en témoigne le livre de Cousinié Esthétique des fluides, Sang, sperme et merde dans la peinture du XVIIe siècle (éditions du Félin).→ voir aussi l’émission de France Culture

Capture lmg

 Bref ! Ne manquez pas de visiter le site étonnant de LMG , c’est un étrange  voyage !


En prolongement,  lire  aussi  :

reportage sur le spectacle Chair(e) de poule de Janie Follet

→ Une traversée d’un siècle de femmes

→ Liquides précieux de Louise Bourgeois :

votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s