mémoires d’un obsédé sexuel, de Mano

Mano_14.06.13_08En fouinant dans mon dossier livres numériques, je retrouve ce joli  texte, Mémoires d’un obsédé sexuel, en format pdf que j’avais omis de lire.

Chose faite, j’ai envie d’en parler parce que d’une part  l’auteur est atypique, mais surtout parce  le texte est très bon et qu’il proclame qu’être obsédé sexuel, c’est avant tout être obsédé par l’idée du sexe, du désir de sexe et non être un queutard. C’est  réjouissant parce que ce roman en cela est très érotique. Ecrit par un homme en plus, ça change des publications récentes.

Ce texte date de 2011. Mano est un enfant rebelle qui n’hésite pas à proférer des propos à l’emporte pièces, mais l’homme est authentique et raccord avec sa pensée.  Après avoir publié chez Leo Scheer Un monde parfait et d’autres titres  ailleurs  , Mano s’affranchit des éditeurs et autopublie Mémoires d’un obsédé sexuel  en accès gratuit en format pdf et en version audio en 39 épisodes

Le narrateur raconte tout d’abord ses émois érotiques d’enfant et d’ado avec fraîcheur,  crudité et humour, cette fascination pour le sexe née très tôt, dès 9 ans,  et qui ne l’a  jamais quitté. Son premier contact avec le sexe a été un magazine porno tombé du ciel sur lequel il a pu contempler des images explicites auxquelles il ne comprenait pas grand chose mais qui remuaient  en lui des choses délicieusement inconnues.

Au fil des ans, sa pensée vers le sexe devient obsessionnelle. Tout au long des 227 pages du texte, le récit tout en détails accroche le lecteur, il n’est jamais dans la surenchère, l’auteur croque des tranches de vie à pleine dents avec le sens des petits riens qui changent tout et colorent la vie. Avec zèle le garçon note même dans un petit carnet des choses entendues ça et là à propos des relations homme/femme, persuadé que cela lui servira. Mano  écrit sacrément bien, il a du talent pour brosser le portrait des parents, des copains et rendre les atmosphères intimes authentiques. Le passage où le narrateur apprend qu’on peut se masturber et éviter de se  coltiner les filles pour avoir du plaisir est assez cocasse, sa première séance de branlette est épique :  comment tourner les pages sans cesser le va et vient et sans lâcher la revue…. Chaque découverte et initiation régalent  le garçon, la dimension joyeuse du texte est réjouissante. Le jeune héros n’a jamais honte, il est fier, frétille de joie. Et l’auteur a le génie lorsque la scène s’avère être hard et prétexte à révélations croustillantes,  à user d’élisions et de propos d’une sobriété parfaite qui magnifient le vice de la scène.

A mesure que grandit le narrateur, l’éducation se parfait, certes, l’obsession est dans la pensée, mais faire l’amour et baiser lui importent et les techniques racontées par Mano sont d’un autre acabit que les mornes modes d’emploi ou autres kamasutra. Dans ce roman, il y a en fait tous les ingrédients de l’érotisme comme je l’aime.

Bref, ne manquez pas la lecture de ces Mémoires d’un obsédé sexuel  que l’auteur offre généreusement aux lecteurs. ‘A vrai dire,  je crois que c’est pas tant par générosité que parce publier ne rapporte que des clopinettes…alors autant le donner en pâture aux lecteurs.

Mémoires d’un obsédé sexuelMano – Format PDF ou audio – Accès libre pour ces deux formats.

Site de l’auteur : http://www.mano-livres.com/

 

 

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s