les bienfaits de la Littérature érotique, de François Villon à Jean Genet

[.On peut se demander ce qu’une énième anthologie érotique peut apporter à l’écriture de ce genre littéraire et je redoutais à vrai dire d’y trouver encore et toujours les mêmes textes. Et bien vraiment pas. Les choix de Claude-Henri du Bord sortent souvent des sentiers battus même si quelques classiques trônent toujours en bonne et due place. En préambule, l’auteur s’essaie à cerner les frontières de ce monde soumis à l’emprise des sens et nous rappelle que la notion érotique est mouvante….]

→   lire la suite de mon billet sur le magazine le  Salon Littéraire

votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s