femme battue, encore, toujours…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Parfois… souvent…. l’art fait mieux que les mots pour exprimer le fracas.

Photos de  Hans Bellmer

On a envie de soupirer…encore la femme battue… cette vaine Journée, comme celles de toute autre cause mises à la Une l’espace de 24 heures.  Notre époque est au  zapping.  la violence faite aux femmes tout comme la misère et la précarité se zappent de Journées en Causes nationales. Désespérément  inutiles.  Le lendemain ou la nuit même, les  femmes se font tabasser et les pauvres sont renvoyés à leur trottoir et à leur survivance.   Ces   journées  n’existent que  pour donner bonne conscience à la collectivité .  Mais si  cette journée des femmes battues  ne délie  ne serait-ce qu’une seule voix asservie, alors se justifie-t-elle…à défaut de peser sur la conscience des hommes tortionnaires.

et puis, un peu de musique pour adoucir les souffrances  de ces femmes à terre.