lent demain et slow life

Jean-Louis Servan-Schreiber nous invite dans son magazine CLES du moisde mars à retrouver du sens. C’est très mode  mais sans doute pas inutile… (faire du  sens ou faire sens étant le gimmick des intellectuels de tout poil actuels)  .   On y parle d’orgasme divin, de notre cerveau qui se démuscle, du bien fondé de l’information, d’ écolos nucléaires et du …Slow…Non, ce n’est pas de la danse langoureuse dont il s ‘agit (quoique) , mais de  slow life qui nous promettrait de beaux lents demains . ( ils sont fortiches en jeux de mots  à Clés…)

Les auteurs du dossier, Sylvain Menétrey et Aurélie Toninato ,  expliquent  qu’il s’agit de nouveaux concepts qui se développent à l’instar du mouvement Slow Food (le Slow Food était la réponse du berger à la bergère au Fast Food). Un but commun : lutter contre l’accélération générale en prenant du recul et le temps de vivre.

La slow life, nous dit-on, s’oppose au culte de la vitesse . Le dossier  s’articule en plusieurs paragraphes traitant du slow management ,   du slow money,  du slow art et du slow city . Le slow parenting est évoqué ainsi que le slow sex et le slow book, ce qui me laisse perplexe, sans doute lit-on de nos jours en diagonales….

Ce concept prône le retour à la raison et à la pleine conscience de nos actes, lutte contre le diktat de la vitesse, du speed dating, du zapping…  et de tout ce qui nous précipite vers notre fin.

On nous parle de nouveau concept antifuturisme en anglicisant tout ce qui fait notre vie, du fric au travail, du sexe à l’art….c’est pas joli  joli à lire en tous cas, c’est pas bon dans la bouche : le slow parenting…berk berk.

C’est bien joli tout ça, mais ils me font rigoler, ça m’agace mais ça m’agace…Cette histoire de new concept frise le ridicule.                              Horace en  -65 avant JC  cogitait déjà ce new concept

Carpe diem quam minimum credula postero

Spatio brevi  Spem longam reseces

Profite du jour et sois le moins confiant possible en l’avenir.

…Ôte le long espoir à tes jours comptés

ce qui a plus de gueule que la slow life encourageant le slow art, la slow money ou le slow sex….