testez la free life after death, mourir pour 20 jours

Laurie Lipton
On vit dans un monde formidable  ! Je me  désolais hier soir de ce que la toile et les blogs pouvaient engendrer d’ennui et d’habitudes aussi navrantes que dans notre quotidien, j’exprimais mon besoin d’étonnement, et bien… j’ai été entendue. Un commentaire sur mon blog ce matin sur un ancien billet d’avril 2009  traitant de la vie post mortem, m’invite à mourir temporairement.  Oui, c’est un nouveau concept sur la toile. Il s’agit d’expérimenter une vie virtuelle post mortem dans le cimetière des libre-penseurs.
La dame m’écrit : « Cette réponse artistique est une vision contemporaine des nouvelles façons de penser » .
Ah, ben oui…
Il y a une condition à cette expérience, il faut être parfaitement bilingue, le site est en anglais,  j’ai peur que mon anglais approximatif ne me fasse mal mourir et  la perspective de rester végétative,  même sur la toile me glace d’épouvante. En plus demain j’ai Salon du livre à Montmorillon et la semaine  prochaine Marché de la poésie à Paris , mourir  même temporairement m’est donc impossible tout de suite.
Par contre , if  you speak english, êtes libre penseur (?)   et n’avez rien de prévu dans les 20 jours qui viennent , soyez gentil d’aller faire un tour sur le site ,  d’exprimenter tout ça et de venir me raconter
voici la capture du  commentaire de Caroline :
Commentaires

http://www.free-thinkers.ch/life-after-death

Voici un site ou des « libres penseurs » proposent aux internautes de mourir pour 20 jours afin d’experimenter une vie virtuelle apres la mort.
Cette reponse artistique est une vision contemporaine des nouvelles facons de penser.
Apres avoir rempli un court formulaire, un epitaphe et un composition florale sont generés en fonction des reponses données.
Une fois ceci validé, vous retrouvez votre pierre tombale dans un cimetiere virtuel pour 20 jours à coté des autres internautes. Des interactions fortuites sont alors visibles..

Ce cimetière vit par la participation des internautes, donc n’hésitez pas le tester.. plusieurs fois meme! il y a 600 places dans ce cimetière des libres penseurs…!
merci a vous tous!

Caroline Hoel ( libre penseur..)

http://www.free-thinkers.ch/life-after-death

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. anne dit :

    @ Armelle D : je suis allée voir votre lien, en fait ce projet là n’est ni farfelu ni inintéressant, je n’ai pas eu le temps d’écouter les enregistrements, mais cet exercice d’imagination me plaît assez, d’autant plus que dans mes fictions j’aime explorer la mort, (par ex là https://anneelisa.wordpress.com/2009/02/23/lenterrement-des-illusions/) et dans ma réalité maintes fois j’ai évoqué la mienne

  2. Sophie K. dit :

    Ah, ça ! J’ai quelques souvenirs comme ça. Salons crevant, et rien à boire, à part de l’eau chaude dans du plastoc… (Faudrait se déplacer avec des glacières, finalement, héhé.)

  3. Armelle Domenach dit :

    Mais c’est une épidémie ! Ici, on organise ses propres funérailles :
    http://tombeauxouverts.blogspot.com/

  4. anne dit :

    @ sophie K : ce qui déprime un auteur en salon à 8 heures du mat (ou 9 h d’ailleurs) c’est : zéro bistrot, pas de kawa ni de vieux au blanc limé, le désert rien que le désert…une ville sans bistrot c’est quand même l’enfer. Voilà bien la fin de tout

  5. anne dit :

    @ vinosse : ben oui :))
    mais franchement j’aurais bien aimé un compte rendu quand même, en situation, parce que je n’en comprends même pas le concept de cette mort temporaire
    Quant à cette merveilleuse phrase : « Cette reponse artistique est une vision contemporaine des nouvelles facons de penser. » oui, c’est….comment dire : renversant

    @ sophie K : ah oui, loin du web, ça fait drôlement du bien

  6. Vinosse dit :

    Cette reponse artistique est une vision contemporaine des nouvelles facons de penser.

    Artistique ?

    Penser ?

    Foutage de gueule, ouais!

  7. Sophie K. dit :

    Ouroboros, en gros, nan ? (hahahahaha !)(perso, j’ai tenu deux mois sans prob’ loin du web, mais de là à aller au tombeau virtuel, bof bof bof (j’aime pô les monuments, ni les cimetières)).
    Bon salon du livre marché de la pouésie (on s’y croisera peut-être sans le savoir….) 🙂

votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s