l’arène est vaste comme le monde



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


curieux cette aversion  générale pour la corrida, cette incapacité à en supporter l’idée même ;

les aficionados sont accusés de barbarie, on aimerait   les clouer soi-même au pilori.

On s’offusque, on s’offusque, on milite pour la fermeture des arènes et  on dîne en famille à contempler entre deux bouchées de jambon blanc pâte les massacres au Nigeria ou au Congo sans pour autant aller vomir illico, on se ressert un peu de gruyère râpé en râlant contre son môme parce qu’ il est planté devant la télé au moment où le gamin  afghan s’écroule , on ne l’a pas bien vu se prendre la balle. Oh… On s’exclame bien que c’est indigne de nous montrer ça à l’heure de dîner, pour un peu ça  couperait l’appétit, ces médias sont inconséquents.  On accommode nos repas du soir de  conflits sanglants et de génocides contemporains en direct.  Bon, ça révulse un peu mais une jouissance aigre-douce nous empêche de tourner le bouton de la télé,  on y revient le lendemain, l’écoeurement donne l’eau à la bouche. On pourrait préférer la radio.

La corrida a finalement ceci d’insupportable :  ce n’est rien d’autre qu’un miroir. Notre  goût de la violence passive ou active y est célébré. Il s’y joue l’histoire de l’humanité et les plus faibles y périssent sous notre regard avide. Le téléspectateur n’est rien d’autre qu’un aficionado.

tableaux et dessins de Picasso

 


⇒ Retour autres chroniques

 


7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. r1 dit :

    Alors là pardon mais non.
    Dans une arène, ce ne sont pas les plus faibles qui périssent mais toujours le taureau.
    Et le raccourci entre militants anti-corrida (dont je ne suis pas) et consommateurs télévisuels me paraît tout de même très très facile, de même l’argument par l’exemple – Picasso était un génie, Picasso aimait la corrida donc la corrida c’est génial.
    La corrida est un spectacle barbare (ce qui ne signifie pas inesthétique). Mais, et vous avez raison, nous sommes des barbares, de plus en plus.

  2. waid dit :

    d’une ville de plaza de toro je peux de dire que la corrida est un art superbe , la tension , la beauté du geste et la symbolique autour de la mort est quelque chose de fort

    un conseil n’allez en voir qu’avec des afficionados qui vous expliqueront le spectacle n’en sera plus le même

  3. anne dit :

    @ Suzanne : bonjour à vous, l’absence d’opinion est de toute façon très reposante, et devrait être cultivée plus souvent…
    pour ce qui est de la corrida, à vrai dire, je n’en ai pas non plus vraiment mais je fais le constat que la vie en est une immense. Taureaux, hommes femmes et enfants , même combat

  4. Suzanne dit :

    Bonjour
    Pour ma première visite sur ce blog, je vais laisser un commentaire extraordinaire: je n’ai AUCUNE opinion sur la corrida. Ni pour, ni contre, ni intéressée, ni hostile.

  5. Chr. Borhen dit :

    Bravo Anne ! Et comme chacun sait, Hemingway, Georges Bataille, sans parler de Michel Leiris étaient de dangereux bouchers !

    Mais il est vrai que quand on a son cul planqué devant le petit écran en train de contempler « les massacres au Nigeria ou au Congo », on n’a peut-être pas « le temps » de descendre dans l’arène pour se confronter directement à « la littérature considérée comme une tauromachie », à toutes les bêtes immondes, à la vraie vie, au sexe et au sang, et dans le meilleur des cas en sortir victorieux.

  6. sylvaine vaucher dit :
  7. Eric Schnel dit :

    C’est vrai , et c’est au-delà du voyeurisme, c’est de la fascination. Votre zapping d’images d’horreurs fascine de la même façon, je me suis surpris à tenter de cliquer dessus pour en arrêter quelques unes, pour pouvoir sans doute me gaver d’effroi. C’est effrayant comme constat…

votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s