obscénités

L’obscénité et l’indécence inondent nos écrans télé, chaque jour, que ce soit dans les émissions de télé-reality, dans  les jeux, leurs thèmes, l’exploitation de la faiblesse des gens,  leur misère, banalisant et encourageant le graveleux, l’humiliation, l’indigence  linguistique, faisant des  simples  gens des sujets de foire que les animateurs trimbalent d »émissions en émissions.   Comme la Vénus ottenthote fut  amenée d’Afrique pour être exposée de façon obscène en Europe, on fait venir de province ces hommes et ces femmes comme des primitifs pour les exposer à l’écran et au jugement des intellos.  Il s’agit de se régaler de qui appauvrit l’homme, le déshonore, porte atteinte à sa dignité. L’empathie ne semblant pas être un mot  qui a la cote dans le microcosme des médias, ces prestations obscènes sont reprises sur les ondes et les antennes par des humoristes qui en font leur fonds de commerce, ces pauvres bougres  ridiculisés jetés en pâture pour la plus grande joie  ricanante de  l’élite médiatique, (il faut croire que ce qui abaisse l’un, grandit l’autre) et personnellement,  pour ma plus grande honte. Lorsque je vois quelqu’un s’abaisser, j’ai envie  de le soustraire à la risée puis à la curée,  et non  pas de mettre le zoom dessus.

De la même façon, certains animateurs s’enorgueillissent  d’être des tireurs d’élite,  chargés de descendre les invités, de les mettre à terre, s’acharnent à ne surtout pas leur laisser  révéler ce qu’ils en eux de meilleur . Métier sniper, c’est la nouvelle obscénité sociale, qui n’a rien à voir avec l’humour, le pamphlet ou la caricature, c’est la mise en vedette du sniper qui mesure sa notoriété et sa valeur à l’aune de l’abaissement de  sa victime ;  il ne faut aucun talent pour ces jeux de massacre.

L’obscénité sociale ne choque plus personne. Celle-ci ou d’autres. Les salaires des grands patrons ou des golden boys, les loyers  autorisés à 700 euros pour 17m2, les  milliers de temps partiels dans les hypers qui maintiennent les femmes sur le carreau et que rien ne justifie, les licenciements malgré les profits des entreprises etc etc, tout un blog ne suffirait pas à lister l’obscénité sociétale ambiante.

Notre société est obscène.

Alors lorsque j’entends des bonnes âmes s’indigner de propos, de textes  ou d’images licencieux, d’érotisme, de libertinage, de sexe, se voiler la face ou brandir leur crucifix en invoquant l’obscénité, ça me laisse songeuse…

Javier Gil

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. anne dit :

    @ mir : je me doutais que tu vivais en Belgique, rien qu’à lire l’intitulé de ton blog ;)) brol…j’ai vécu en Belgique , je connais bien les mots que vous utilisez et que j’avais fait miens lors des années vécues là-bas

  2. mir dit :

    Moi, l’obscénité sociale me heurte tous les jours… En regardant les blogs j’ai l’impression d’être au pays des bisounours, enfin qqn qui ose, qui ose dénoncer..bienvenue chez moi si tu le désire, mon blog garde un ton léger et je l’espère humouristique mais, moi , je reviendrai avec plaisir chez toi;-)
    http://monblogabrol.blogspot.com

  3. Chr. Borhen dit :

    J’ai bien fait de vous lire (le contraire de lire ? Délire, assurément).

  4. Eric Schnel dit :

    Il y a une esthétique de l’obscénité. Elle doit échapper à beaucoup sans doute, mais elle est bien réelle. Je parle bien sûr là de sexe et non pas d’obscénité sociale, qui n’a rien de bandante.

  5. Sylvaine dit :

    ÊTRES HUMAINS OU ROBOTS ? Telle est la question ! Quant aux médias repus mieux vaut rester zappeur et intelligent que con et abruti!
    http://www.videos-choc.net/abrutis-tag

  6. Claude Allienne dit :

    remarquable mise en exergue des servants de l’obscénité sociale : les snippers souvent dissimulés dans les rangs des people; et les noms qu’on est obligé de taire de ceux dont la réputation s’est bâtie sur trahisons et plagiat ; quelle est chaleureuse à l’inverse l’anarchie des anciens, mais comme c’était de l’enfantillage

votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s