appâter le journaliste, selon Conforama.

 

 l’information selon Conforama.  Reportage ou publi-reportage ?

         Ou comment flirter discrètement avec la corruption.

Le site ACRIMED publie  ce jour un article relatant le procédé que CONFORAMA  utilise pour faire venir des journalistes à l’occasion de la réouverture de leur magasin du Pont neuf.  

Des journalistes ont ainsi reçu des invitations pour cet évènement, le 13 mai à  20h30 que l’on ne peut pas qualifier de conférence de presse, dotées d’un bulletin de participation pour l’attribution de 10 000 euros de bons d’achat shopping -déco, à répartir entre 10  journalistes heureux élus.

lire ici : http://www.acrimed.org/article3128.html

Les journalistes précaires  ou  établis et sans scrupules cèderont-ils aux sirènes sonnantes et trèbuchantes ?