agression publicitaire dans le métro parisien

 

la RATP et sa régie publicitaire Métrobus équipent les couloirs du  métro parisien de 400 écrans publicitaires espions (déjà actifs à la station Etoile) et 800 autres seront installés dans les gares SNCF.

ces écrans, non contents de capturer votre attention et votre regard, saisissent aussi des informations vous concernant :

 

lapubanime

combien vous êtes à vous laisser prendre dans leurs filets, comment vous réagissez à la campagne, quel est l’élément de l’affiche qui a retenu votre regard, quel est votre sexe et votre âge…ainsi l’écran analyse les données biométriques que lui communique votre visage.

voyez la démonstration du système  ici

ces écrans sont aussi équipés du système bluetooth qui permettra d’envoyer des messages publicitaires sur les téléphones portables des passants qui s’approcheront de l’affiche captrice.  Les personnes électrosensibles ( porteurs de pile cardiaque etc..) seront ainsi exposées sans le savoir à ces ondes bluetooth.

 

la  R.A.P   (Résistance à l’Agression Pulicitaire) et 4 autres associations de lutte contre la publicité envahissante qui détruit nos payasages et nos libertés ont assigné la RATP et sa régie Métrobus devant le juge des référés du TGI de paris.

la première audience à lieu le 1er avril 2009 (ce n’est pas un poisson) au  TGI, 4 bld du palais à PARIS 1er. Rendez-vous  public à 8h30 .

plus personne ne semble s’offusquer de ces intrusions  merchantiles toujours plus  liberticides dans nos vies, sur l’espace public. Les médias n’en font pas  fait écho, plus interessés à blablater sur la grossesse de Rachida Dati qui a bien dû tenir quelques milliers de papier.

le collectif antipub  oeuvre ainsi contre la pollution  , le gaspillage papier, et l’envahissement de nos espaces publics par la publicité, souvent au mépris de la loi et en appelle à la résistance.

 

sources :  La Décroissance – mars 2009