lire

anonyme
lire sans ne rien en attendre d’autre que de pouvoir continuer à cheminer, vivant.

on ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d’un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ?

Franz Kafka.

du 13 au  18 mars 2009, porte de versaille